• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

UTOPIE : POINT ZÉRO

L'ÉQUIPE

UTOPIE : POINT ZÉRO est le premier événement organisé par l'association La Turbine. Il s'agit d'un prototype, d'un laboratoire pour des événements futurs et un projet de lieu culturel dédié à la transition écologique.
Il ne s'agit pas d'un festival classique, mais plutôt d'une invitation à partager ensemble les tentatives d'écriture de nouveaux récits pour l'avenir, à dessiner une culture commune de la transition et à réhabiliter la notion d'utopie !


L'association La Turbine est indépendante, elle ne reçoit aucune subvention. Une campagne de financement participatif, les recettes de bar et de billetterie sont ses seules sources de financement. Les artistes, techniciens, chercheur.se.s ont accepté une rémunération symbolique et l'ensemble de l'équipe organisatrice est bénévole.
 

* LES ARTISTES ET CHERCHEUR.SE.S

Jacques_Gamblin_Photo_Diane_Arques_HR06.

Depuis une vingtaine d’années Jacques Gamblin s’est imposé dans le paysage du cinéma français. Il a travaillé avec Claude Lelouch, Robert Guédiguian, Jean Becker, Claude Chabrol, Bertrand Tavernier, Philippe Lioret ou Rémi Bezançon. Il incarne en 2018 Le Facteur Cheval sous la direction de Niels Tavernier. Il met aussi élégance, humour, légèreté, poésie et sa sensibilité à fleur de peau, au service de créations théâtrales : Quincailleries (1991) ; Le Toucher de la hanche (1997) ; Entre courir et voler il n’y a qu’un pas papa (2004), textes publiés aux éditions Le Dilettante. Depuis Tout est normal mon cœur scintille (2010), il multiplie les collaborations : Ce que le Djazz fait à ma Djambe, création musicale écrite en complicité avec le compositeur Laurent de Wilde ; 1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes écrit avec le danseur Bastien Lefèvre et Je parle à un homme qui ne tient pas en place en dialogue avec le skipper Thomas Coville.
 Jacques Gamblin confirme, spectacle après spectacle, son talent d’auteur et de poète. Ces pièces atypiques empreintes d’une humanité qui va droit au cœur réunissent un public toujours plus nombreux. En juin 2016, il reçoit Le PRIX THEATRE de la SACD.
 Comédien et auteur talentueux et inclassable, Jacques Gamblin est également un lecteur exceptionnel. Pour autant, ses lectures sont rares et il n’accepte l’exercice que pour des textes dont la force et l’épaisseur se prêtent à la voix nue. Habitué du Festival des Correspondances de Manosque, Il propose sa lecture du texte de Gary La nuit sera calme en 2007 et, en 2013 Correspondances 1958-1994 de Charles Bukoski.

> jacquesgamblin.fr

JACQUES
GAMBLIN

MIKA RETOUCH-41.jpg

Après une formation universitaire en littérature à Paris IV et un conservatoire d’arrondissement parisien, Mickaël a vu ses premiers textes sélectionnés par le Théâtre du Rond-Point dans le cadre des concours inter-conservatoires, dont il s’est vu confier la direction artistique en 2019. Lauréat de plusieurs prix, il a, en plus de l’écriture théâtrale, été critique d’art contemporain et auteur de plusieurs centaines de scénarios institutionnels et publicitaires. Il a créé la compagnie Passages en 2007 et en partage la direction avec Vladimir Perrin depuis 2018. C’est dans ce cadre que Mickaël Délis a mis en scène chacune de ses pièces (De vers en verres ; Les Gaillardes ; L’Armée du Bonheur ; #JeSuisLeProchain...). Son solo Le Premier Sexe créé à la Loge en 2018 et mis en scène par Elisa Ruschke sera programmé 5 semaines au théâtre de la Reine Blanche (Paris XVIIIe) en 2020.
En tant que comédien, il travaille pour diverses compagnies, dont le théâtre de la Lune, L’étoile Bleue, NAOPS, La Corde Rêve, Philippe Person. Il tourne dans plusieurs séries, court métrage et web série. Il est enfin à l’origine d’un projet de vidéos sur le théâtre et le joyeux monde du show business réalisées avec son frère jumeau.
> passages.artfolio.com

MICKAËL
DÉLIS

LoreneMenguelti-2-retouch.jpg

Comédienne, Lorène Menguelti suit l’enseignement de Bruno Wacrenier et de Solène Fiumani au conservatoire du Ve Arrondissement. Elle travaille pendant trois ans avec la compagnie les Vingtièmes Rugissants (direction de Pauline Susini), dans Débrayage de Rémi de Vos ; Getting Attention de Martin Crimp et Ailleurs de Pauline Susini. Puis, elle intégre La Compagnie Champ 719 dans La Dispute (C’est seulement que je ne veux rien perdre) de Marivaux, mise en scène Grégoire Strecker. Elle participe et joue au Festival de Villeréal (direction Samuel Vittoz) dans Il n’est pas donné à tout le monde d’aller à Corinthe création Lara Marcou ; puis dans Dehors devant la porte de Wolfgang Borschert, mise en scène Lou Wenzel. Elle jouera dans Du sang sur les roses et Atomic Man, créations Julie Rosselo / Lucie Rébéré et mises en scène Lucie Rébéré (Compagnie La Maison). Elle écrit et propose des performances scéniques en invitant scénographe ou musicien à construire des projets singuliers, sous forme d’installation ou de représentation. Dernièrement, elle a jouée dans L’Âge bête création collective du Groupe O.

LORÈNE
MENGUELTI

LucileChombartdeLauwe.jpg

Lucile Chombart de Lauwe est née en 1986 à Paris. Diplomée en 2010 de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles, elle devient membre du collectif « Le bar Floréal photographie » de 2010 à 2014. Dès ses premières images, elle focalise son attention sur le travail des hommes. Sa série De nuit, sur le travail nocturne, témoigne de son engagement.
Plusieurs séjours en Mongolie (depuis 2010) lui ont permis de s’immerger
dans le pays pour y témoigner, à travers la série Foyers (urbains) mongols, des conséquences de la sédentarisation.

De 2013 à 2015, elle s’est immergée dans le monde de la mer, d’abord par une série de portraits de skippers avant et après leur course à la voile. Puis, elle a traversé l’Océan Atlantique à bord d’un cargo pour y photographier le quotidien des marins. Enfin, elle a pris le large à bord d’un chalutier pour y photographier le travail des pêcheurs en mer.
Travailleuse sociale depuis plusieurs années, Lucile Chombart de Lauwe est aujourd’hui infirmière. Poursuivant sa recherche photographique, elle développe une manière sensible d’aborder les sujets qu’elle choisit. En ligne de mire le besoin, toujours, de montrer l’homme dans son environnement, de témoigner de son quotidien.
> lucile-chombartdelauwe.com

LUCILE
CHOMBART DE LAUWE

PierreWolff.jpg

Pierre Wolff est un artiste pluridisciplinaire dont la formation est purement autodidacte : musicien, collagiste et plasticien. C’est à travers la musique folk que Pierre éprouve la scène, accompagné de Thibaut Aguir, contrebassiste. Après de nombreux concerts, il prend un virage et concentre sa recherche sur la transe sonore instrumentale et vocale. En solo, il travaille sur la musique de film, avec son frère Bertrand Wolff, ils fondent le groupe Monte Verità dont l’EP sortira en fin d’année, et un projet, AGWO, avec Thibaut Aguir est en préparation. En 2018, Lorène Menguelti lui propose d’intégrer Terre Arable, une performance entre la lecture et le concert, dont il composera la trame sonore. Ce spectacle prend racine au Festival In Situ de Veules-les-roses en septembre 2018 et continue aujourd’hui sa lancée.

PIERRE
WOLFF

0015475812_10.jpg

Depuis 2016, LABOTANIQUE a réalisé une quarantaine de concerts dans des salles comme le Petit Bain et les Trois Baudets (Paris), la Soufflerie (Rezé), le Grand Mix (Tourcoing) avec Le Klub des Loosers ou encore au Flow (Lille) avec Lucio Bukowski et Fixpen Sill.Début 2017, le duo développe des ateliers de médiation transmission autour du rap et de la MAO. Ils collaborent avec de nombreux acteurs nantais (La Bouche d’Air, Pick Up Production, La Soufflerie), participeront au projet La Fabrique à Chanson 2019 porté par la SACEM, et présentent la création originale Expressions Végétales au Jardin des Plantes de Nantes, en juillet 2019.

> labotanique.fr

LABOTANIQUE

ChristelleManceau2.jpg

Passionnée de philosophie depuis l’adolescence, elle étudie cette discipline à l’Université de Nantes après des études de Droit.
 Les débouchés professionnels se restreignant à un enseignement académique et magistral auquel elle n’aspire pas, elle découvre après l’obtention de sa Licence des environnements professionnels variés (éducatif, social, tourisme). Elle travaille depuis 2013 à l’Institut national de la statistique et des études économiques. Investie dans le monde associatif, tel un petit colibri, elle tente de «faire sa part» : cours de français à un public migrant, participation à la création d’un supermarché collaboratif et participatif, etc. Avec, en filigrane, toujours, la philosophie pour appréhender le monde... Convaincue que l’enfance est la période par excellence de l’étonnement philosophique, elle désire aujourd’hui accompagner les adultes de demain vers le « penser par soi- même ». Ainsi, en 2018, elle entame à l’Université de Nantes le seul diplôme universitaire formant à l’animation d’ateliers de philosophie pour les enfants et les adolescents. La mise en place d’ateliers dans une école primaire de Nantes l’a définitivement assurée de la richesse de la pensée enfantine et de la nécessité de cheminer avec eux dans leurs questionnements existentiels.

CHRISTELLE
MANCEAU

Vladimir_Perrin1.PNG

Vladimir Perrin est acteur, réalisateur, enseignant, scénographe et metteur en scène. Il co-dirige la compagnie Passages créée par Mickaël Delis. Il se forme au CNR de Nice, dans la classe de Claudine Hunault. Il passera par le Laboratoire de l’acteur d’Hélène Zidi, avant d’intégrer en 2012, les formations proposées par le Théâtre National de Chaillot, sous la direction de Fadhel Jaïbi. En 2017, avec la compagnie Passages, il joue dans #JeSuisLeProchain de et mis en scène par Mickaël Délis. Il est aussi membre de l’association 1000 visages créée par Houda Benyamina où il intervient en tant que pédagogue. Il a réalisé un film dans le cadre du programme Cinetalents. En 2017, le film est en sélection officielle pour le festival Paris Courts Devant et il reçoit également le prix de la meilleure image et de la meilleure musique au festival de Saint-Maur. Le film vient d’être acheté par la chaîne OCS. Vladimir intègre l’agence Time Art créée par Elisabeth Tanner.Au cinéma, il fait l’expérience d’un mois de tournage sous la direction de Maïwenn pour son film Mon Roi. À la télévision, il interprète le rôle de Jonathan Joubert dans la série Dix pour Cent.
> passages.artfolio.com

VLADIMIR
PERRIN

VincentPaillard2-retouch.png

Vincent Paillard est issu d’une famille de musiciens et apprend le piano au conservatoire classique à ses débuts. Il poursuit sa formation en tant qu’autodidacte à la guitare puis à la basse électrique avant d’intégrer plus tard le conservatoire Jazz de Toulouse. Il travaille avec différents musiciens de la scène Jazz et improvisée depuis 1997 : Laurent Bardainne, Nusch Werchowska, Mathias Pontevia, etc. Il participe à des créations musicales en tant que bassiste/compositeur dans le cadre d’œuvres chorégraphiquesdepuis 2010. En parallèle il réalise la création son, des habillages sonores dans le cadre de travaux d’arts plastiques et pour des reportages, des films documentaires, des réalisations radiophoniques.Il exerce également une activité d’enseignant à Nantes dans un centre de formation.
> vincentpaillard.blogspot.com

VINCENT
PAILLARD

FrancoisRousseau.png

Né en 1962, François Rousseau a eu un parcours de formation en philosophie et en sociologie de la connaissance. Il dirige le cabinet FR Consultants qu’il a créé en 1991. Spécialisé dans l’accompagnement de l’innovation sociale, le cabinet fait aujourd’hui évoluer ses formes d’intervention et partenariats pour qu’ils contribuent à opérer les transitions en cours. François Rousseau effectue des missions auprès d’une diversité de clients et /ou partenaires: institutions, collectivités territoriales, structures de l’Économie Sociale et Solidaire, collectifs d’habitants, bénévoles.
Investi initialement sur les problématiques éducatives, il a diversifié ses domaines d’intervention tout en restant centré sur les problématiques du vivre ensemble: le développement social territorial, les relations intergénérationnelles, la santé, l’insertion et l’emploi, l’inclusion numérique, les formes de gouvernance de l’action publique et associative... Dans ce cadre, il réalise des travaux de prospective opératoire avec des habitants, des professionnels de la politique de la ville et du social, des institutions (DGCS, CNFPT), des associations locales et têtes de réseau et accompagne les changements de pratiques qui en découlent.
Reconnu pour son savoir-faire en ingénierie sociale territoriale (prospective, diagnostic, élaboration de schémas de développement, évaluation...), il accompagne également des expérimentations portant sur l’inclusion sociale, le bien-être territorial, la transition sociétale.
Membre fondateur et administrateur de la Société Française de prospective depuis 2014, François Rousseau est chargé d’enseignement en master dans plusieurs Universités (Le Havre, Paris Diderot, CNAM) sur la prospective de l’Économie Sociale et Solidaire et sur l’accompagnement du changement. 
Il a publié récemment chez Territorial Éditions Innover dans la mise en œuvre d’une politique d’action sociale et Construire le bien-être des aînés sur les territoires.

FRANÇOIS
ROUSSEAU

* L'ÉQUIPE C'EST AUSSI

Capture d’écran 2019-06-13 à 15.24.25.pn

conceptrice et coordinatrice du projet

JULIA
PASSOT

guyonannesophie portrait.jpg

design graphique, identité visuelle

ANNE-SOPHIE
GUYON

ElliotPassot 17.40.33.jpg

réalisation, montage vidéo

ELLIOT
PASSOT

Microphone

conseil technique

ALAIN
PETIT

LucieRebere.JPG

coordinatrice artistique, scénographie
avec la participation de Charly Marty

LUCIE
RÉBÉRÉ

MichelGuichard.jpg

marketing, partenariat, coordination des bénévoles
trésorier de l'association La Turbine

MICHEL
GUICHARD

mains.jpg

régie générale
assisté de Guillaume Cibard

MATHIEU
RADIGUE
(ZÉBULON RÉGIE)

Charlotte Final Edit-11.jpg

présidente de l'association La Turbine

CHARLOTTE JEANMONOD


* REMERCIEMENTS

à Françoise Lebeau (Production du Dehors/ Far West), Simon Hadjer et Solène Gautret (Pypo production),
 Delphine Bonamy (Share Image)

aux invitées du marathon lecture : Isabelle Astier, Sandrine Roudaut

à l'équipe d'Open Lande : Walter Bouvais, Nathalie de Cock, Pascale Guiffant-Bonamy, Marine Laurent, Sylvain Mauger

à l'équipe du domaine de Land Rohan : Bernard Brémond, Philippe Brémond, Sophie Carretero, Claire Diotel, Stéphanie Duguay, Sylvie Duguay, Benoît Leroy, Danièle Leroy, Olivier Paressant

aux bénévoles : Maria Elena Capra, Guilhem Chéron, Cécile Choblet, Laurence Darcel, Delphine Favre, Stéphanie Garat, Olivia Godart, Matthieu Haas, Marine Laurent, Patrick, Alix Passot, Agnès Passot, Didier Passot, Régis Pirot, Loïc Revaud, Guillaume de Seigneurens, Aurore Stalin, Xavier

à tous les petits et grands coups de pouce pendant le projet : Manon Coine, Régis Contreau, Delphine de Chaillé, Laetitia Lopez, Fanny Michaud, l'équipe du Théâtre du Rond-Point, l'équipe du Grand T, le REEVE (Hervé Fournier, Dominique Béhar, Fred, Lola Turpin, Charlotte Jamet), l'équipage Bateau Lavoir, la Mairie de Vigneux-de-Bretagne, la Mairie de Saint-Etienne de Montluc, la Communauté de Commune d'Erdre et Gèvres (Mickaël Bougault, Manon Lerat, Marion Richarté, Pierre, Pierre-Yves, Romain, Nedjim (LABESS), Didier, les amis des Fosses Noires

nos partenaires et prestataires : So Boya, Ulzi, Zébulon Régie, La Féestine, Héliotropique Popotte, Comptoir Ethique, Brasserie du Bouffay

à tou.te.s les contributeur.trice.s Ulule , les participant.e.s du 28 septembre en corps et en esprit, les voisin.e.s, les habitant.e.s de cette terre !